LE CHOIX DES MATERIAUX UNE DES ETAPES  DE LA CONSTRUCTION DE VOTRE MAISON (étape importante) OU DE VOTRE PROJET DE RENOVATION
Avant propos: En cémantique on distingue les matériaux et les produits. les uns sont façonnés les autres fabriqués. Nous avons fait le choix de ne pas faire cette différence dans notre présentation.

Vous avez fait votre choix constructif, qui est sûrement,vraisemblablement et logiquement un mixte des différentes présentations que nous vous avons faites. maintenant par rapport à celui-ci vous allez faire le choix des matériaux de construction, des matériaux d’isolation.
Vous devez procéder par paliers :

Décider précisément le niveau de performance que vous voulez atteindre,d’après ce que nous avons vu les objectifs doivent être de 50 Khep/m²/an au minimum.  Viser ou non le label EFFINERGIE, BBC, suivre la démarche HQE, profiter des avantages des bioclimatiques…, et même peut-être  construire une maison passive.
Vous aurez aussi forcément décidé car c’est impératif de mettre l’accent sur l’étanchéité du bâtiment (chasse aux ponts thermiques) et VMC haut rendemen, puit canadien.
Enfin choisi un thermicien pour valider dès les premières esquisses de votre envelopppe, vos objectifs, et développer avec lui les différentes hypothèses, afin de les diffuser aux différents intervenants. Ou prévoir cela avec votre constructeur ou votre maître d’œuvre, en tout cas en tenir compte dans votre budget.

Puis vous allez rentrer dans le détail des matériaux que vous souhaitez choisir en fonction de leur différentes performances , peut –être de leur impact sur l’environnement, et  sûrement de leur coût.
C’est ce voyage que nous vous proposons.
Avant toute chose sachez que l’on reconnaît les matériaux ayant fait leurs preuves de l’usage et de la performance grâce aux normes et avis techniques dont ils sont porteurs (ATE : avis technique européen, ATEC: avis technique,  ATEX: avis technique expérimental.  Le site du CSTB dans la rubrique avis technique ou celui de l’ACERMI pour les isolants vous renseignerons en détail (particulièrement sur tout les nouveaux matériaux)

Pour être pertinent dans ses décisions il faut connaître les différentes facultés des matériaux. Elles sont toutes quantifiables et nous allons les développer:

1 -La Résistance thermique se calcule de la manière suivante R=e/λ où λ représente la conductivité thermique d’un matériau et e l’épaisseur mise en œuvre. La conductivité thermique est une grandeur physique caractérisant le comportement d’un matériau lors d’un transfert thermique. Elle représente la quantité de chaleur transféré par unité de temps et par unité de surface sous un gradient de température. Cette Résistance thermique représente donc la conductivité thermique des différents matériaux de votre enveloppe en fonction des épaisseur que vous aurez mis en œuvre.

2 -La résistance à la diffusion de vapeur d’eau notée par la lettre μ elle représente la résistance du matériau à la migration de vapeur d’eau. Plus μ est grand plus le matériau est étanche à la vapeur (pas de capacité perspirante)

3- U coefficient de transmission surfacique représente l’inverse de R auquel on ajoute les échanges entre les parois et l’air intérieur et extérieur (employé surtout pour les vitrages)

4- L’inertie du matériau:
Elle correspond à sa capacité à stocker de la chaleur pour en diffuser la restitution. Elle est caractérisée par la diffusivité et par l’émissivité. Elle dépend de sa capacité thermique. Il s’agit de capacité à emmagasiner de la chaleur par rapport au volume du matériau (C). Cette capacité thermique dépend elle-même de la chaleur spécifique (c) qui est la faculté d’emmagasiner de la chaleur par rapport au poids. (elle est définie la quantité de chaleur pour augmenter de 1°, 1Kg du matériau).

Ces définitions peuvent paraître touffues peut être cela sera plus clair avec quelques équations

C (la capacité thermique)=c (chaleur spécifique)*ρ
(masse volumique)
Plus la capacité thermique est élevée plus un matériau peut stocker de la chaleur.

Df ou a (diffusivité thermique)=λ/(ρ*C) transmission rapide variation de chaleur

E ou b(effusivité thermique)=(ρ*C*λ)½ rapidité d’absorption de la chaleur c’est cette grandeur qui est importante par rapport au confort
 
 
Mais il faudra  aussi compléter vos choix de matériaux par des choix d’appareils de ventilation, des fenêtres et vitrages (double ou triple vitrage), récupération d’eau de pluie ,production d’eau chaude et de chauffage que nous développerons dans la rubrique le chauffage quelle énergie . Tous ces produits bénéficient aussi des ATEC, ATEX, norme NF et des certification qu’il vous faudra aussi vérifier.Enfin une cohérence totale entre tout cela est indispensable.
 

Les différents types d’ ouvrants

icone-travaux

[…]

Les Cloisons et Doublages

[…]

L’évacuation des eaux de pluie – Les gouttières

icone-travaux

[…]

La maçonnerie

image13910

[…]

Le puit canadien

Puits canadien

[…]

Tableau comparatif des matériaux

 

[…]

Construire une Maison en pierre ponce

maison_en_construction

LA PIERRE PONCE: construire et isoler en même temps

Matériau naturel par excellence puisque c’est une roche volcanique qui renferme des bulles d’air. Quasiment aucun procédé de transformation n’est utile. C’est un matériau de construction naturel relativement isolant. Il peut exister en blocs taillés directement dans la masse, mais plus usuellement […]

Construire une Maison en paille

maison paille3

LA PAILLE : le matériau le moins cher, mais efficace.

 

La technique la plus usuelle est celle d’une ossature bois qui soutient la charpente et qui est remplie de ballots de paille ayant une densité déterminée (Mini 100kg/M3) , facile à travailler, matériau très peu onéreux et naturel au possible.

Catégorie: Les matériaux de gros oeuvre | Leave a comment

Construire une Maison en bois

ossature bois

LE BOIS: Quatre techniques de construction

 

Le bois massif empilé

Cette technique ancestrale consiste en un empilage de rondins ou madriers, horizontal. Longtemps réservé aux chalets cette technique à tendance à se développer à des fins architecturales plus modernes.

Le colombage

Traverses horizontales et pièces de bois verticales de fortes […]

Construire une Maison en brique monomur

brique-monomur2

LA BRIQUE MONOMUR -matériau de construction et isolant

 

Issues d’argile à forte teneur en carbonate, afin d’obtenir une forte porosité à la cuisson.Elles présentent des alvéoles verticales (ou horizontales) et sont rectifiées pour permettre un montage des murs aisément et sans pont thermique.(montage à joint minces).

Normalement elles […]

Construire une Maison en parpaing

betonparpaing

LE PARPAING

 

Blocs de béton pré moulés ,et liés entre eux avec du mortier (sable plus ciment) c’est le matériau le plus répandu dans la construction actuellement.

Ils se travailent en complément des élements suivants en autres:

Les blocs linteaux, poteaux permettent de venir couler du béton armé […]

Construire une Maison en béton cellulaire

betcel

LE BETON CELLULAIRE, un matériau qui porte mal son nom:

Ce matériau existe à l’état naturel, il a été découvert à la fin du 19 ème siècle en Écosse a côté de la ville de Tobermory, d’où son autre nom scientifique la tobermorite. Plusieurs marques commerciales sont plus connues (par exemple :Siporex, Hebel….).

[…]

Construire en béton

LE BETON

Matériau composé de ciment, de sable, et de gravier, le béton est un ensemble d’éléments naturels.Le dosage de ciment par m3 de produit fini est fonction de son l’utilisation , plus il est fortement dosé en ciment plus ses qualités de résistances sont importantes. Ces dosages doivent être impérativement respectés sinon le […]

Isolation par l’extérieur

L’ISOLATION PAR L’EXTERIEUR

 

Globalement, un système d’isolation par l’extérieur consiste à appliquer sur le mur extérieur un isolant et un revêtement techniques pour réaliser cette protection. Cette solution est particulièrement adaptée à la rénovation, ou doit faire partie de la stratégie dans une construction neuve: Les matériaux de construction employés notamment doivent […]

Les isolants minces

LES ISOLANTS MINCES

Ne disposant pas de certification, nous les considérons comme des compléments d’isolation et non pas comme isolant .

Le fonctionnement des isolants minces met en œuvre non seulement la résistance thermique en tant que tel , mais aussi les comportements vis-à-vis des échanges par rayonnement (d’où l’utilisation d’aluminium) […]

Polystyrènes

Les POLYSTYRENES ALVEOLAIRES

Le polystrène expansé:

Fabriqué par expansion à la vapeur d’eau, des billes de polystyrène forment ainsi un isolant à structure cellulaire fermé. Le polystyrène est clairement issu du raffinage du pétrole (du naphta pour être exact). Ce produit est composé de 2 à 3% de matière et de […]

Les laines

pdf_button

LES LAINES : minérales, végétales, animales

Attention, surtout si on a une démarche très écologique à la composition exacte des laines végétales et animales, aux traitements qu’elles ont subis qui peuvent être dangereux pour certains animaux, et donc au réel impact sur l’environnement. Par exemple, rajout de polyester qui rendent ces matériaux non […]